DISCAC : prix, des délais courts et une infinité de meubles
close
DISCAC : du prix, des délais courts et une infinité de possibilités
Nouveautés

DISCAC : du prix, des délais courts et une infinité de possibilités

Basé en Gironde, Discac produit des meubles montés pour la cuisine et la salle de bains. Développés parallèlement (notamment grâce à une stratégie de diversification des canaux de distribution), ces débouchés pèsent respectivement 70% et 30% du chiffre d’affaires de la société qui, portée par une croissance continue depuis 2010 (+55% en 7 ans), réalise 18M€ et ambitionne d’atteindre 30M€ à l’horizon 2025.

1-jazz-cottage-flottc-copie

Jazz Cottage flotté de DISCAC – Idéale dans les espaces contraints, cette nouvelle gamme présente l’avantage d’une faible profondeur de meubles en 46 cm en bas et des éléments complémentaires de 18 cm de profondeur, qui facilitent l’agencement. Détail pratique: le plan vasque décalé offre une vraie plage de dépose latérale. Façades mélaminé structuré. Plan vasque en composite. L 60, 90 et 120 X P 46 X H 56 cm. A partir de 420 €.

S’adaptant à toutes les évolutions du marché professionnel depuis 3 décennies, Discac se distingue par une offre compétitive ciblée sur l’entrée/milieu de gamme et une rapidité de livraison (2 semaines), passant du positionnement initial de « logisticien-assembleur » livrant à plat (Discac est l’acronyme de Distribution de Composants et d’Accessoires pour la Cuisine) à celui de fabricant made in France de mobilier monté d’usine, mutation engagée pour se démarquer de la GSS/GSB. Gage de souplesse, d’autonomie mais aussi de fiabilité industrielle, cette production intégrée a permis d’élargir l’offre à tarif toujours plus concurrentiel.

Après une série d’évolutions fondamentales telles que la fusion avec DGC2 dont l’activité est dédiée à la salle de bains (1999) et le rachat du spécialiste du panneau mélaminé AM2 (2014) basé à Montmorillon dans la Vienne, l’entreprise poursuit sa politique de développement et d’investissement continu en opérant actuellement l’unification des sites industriels de Lormont et Saint-Loubès par la construction d’une entité qui regroupera production et bureaux (130 collaborateurs) à Izon, près de Libourne. Les travaux avancent : les fondations du bâtiment (livrable en octobre prochain et opérationnel le mois suivant) sont achevées et sa structure déjà en cours d’édification (9,2M€ d’investissement bâtiment + 1,5M€ dans le déménagement et les équipements de l’atelier, moyens de manutentions et machines). Dans cette future unité de 15 000 m2, Cédric Gauchet, PDG de l’entreprise et fils du fondateur, met en place le process différenciant qui a permis de hisser l’entreprise dans le top ten national et « va à l’encontre de la fabrication à la commande » privilégiée par la plupart des autres acteurs français de la filière : « comme aujourd’hui, nous fabriquons nos composants pour alimenter un stock tampon dans lequel nous venons prélever les éléments requis pour la commande client. C’est coûteux en stock, mais cela nous permet de réduire significativement le temps de production d’une commande, et c’est ainsi que nos délais sont plus courts. Cela nous permet également de lancer des tailles de lots supérieures, et donc de réduire le coût de production d’une pièce. D’où notre second avantage concurrentiel : le prix ».

Réactif, Discac « identifie les meilleures ventes du marché » pour se renouveler et proposer en permanence à ses clients « les matériaux, décors, coloris et finitions dans la tendance » avec, pour la salle de bains, un large panel de façades (en mélaminé structuré ou laqué brillant et mat, polygloss, laque, et bois massif) ainsi que des plans-vasques en composite, céramique et verre. En 2017, de nouvelles gammes fonctionnelles et design ont ainsi fait une entrée remarquée au catalogue aux côtés des best-sellers Loft, Vogue, et Rivage. L’offre qui commence avec un produit-chantier comme Chango est complétée par du dimensionnel avec Jazz et Swing (équivalent des meilleures ventes en profondeur 46 cm) et s’enrichit désormais de Mosaïque, collection au potentiel de personnalisation inédit. Discac répond ainsi de façon innovante à tous les styles, budgets et typologies de projet avec des largeurs allant de 60 à 140 cm et d’indéniables atouts concurrentiels (range-cosmétique de série intégré au tiroir en U, plan-vasque asymétrique, mécanisme pousse-lâche sur les profondeur 54 cm, mélaminé mat au toucher soyeux sur le nouveau modèle de façade Opale…).

2-mosaique-multicolore-copie

Mosaïque multicolore de DISCACPour satisfaire toutes les envies, Discac fait une entrée remarquée dans l’univers de la personnalisation grâce à la dernière née de ses collections. Mosaïque se décline en deux concepts – l’un en hauteur 60 cm avec option pieds obliques en bois (H 60 cm + pieds) pour un look d’inspiration vintage et l’autre suspendu (H 32 cm). Cadre extérieur, niches et façades de tiroirs sont modulables. 3 couleurs de cadre, 5 couleurs de façades et 6 couleurs de niches qui permettent de jouer sur les contrastes plus ou moins marqués de matériaux et de tonalités pour créer un rendu unique. A noter : les coulisses de tiroir « pousse-lâche » sont proposés en série. Vasque encastrée ou posée en céramique sur plan stratifié. L 109 cm. A partir de 800 € (en H 32 cm, sans sanitaire).

Discac -rivage-opale-anthracite-copie

Rivage opale anthracite de DISCACL’un des best-sellers de la marque s’habille ici d’une finition inédite et ultra tendance avec ce mélaminé laqué mat anthracite au toucher soyeux. Meuble suspendu doté de 2 tiroirs avec prise de main qui souligne la sobriété de la ligne ; existe aussi en version porte. L 60, 90 et 120 cm x H 56 cm. A partir de 410 €. Colonne assortie avec 2 tiroirs et 2 portes. L 35 x p35 x h 168 cm. NB : les prix indicatifs HT comprennent le meuble sous-vasque + le plan-vasque + miroir dans le premier prix de la série.