Jeu de contraste dans une salle de bains avec les robinets Dornbracht - Concept bain
close
Jeu de contraste dans une salle de bains avec les robinets Dornbracht
Actualités - Actus

Jeu de contraste dans une salle de bains avec les robinets Dornbracht

La transformation des salles de bains de cette maison “brutaliste” zurichoise s’appuie sur le contraste entre un espace clair et les finitions sombres de la robinetterie Dornbracht.

© Victoria-Maria Geyer / Belen Imaz

Les dernières années ont mis en lumière le caractère indépendant de la salle de bains, qui revêt les traits d’un cocon de bien-être, à l’écart du brouhaha quotidien. Pour autant, cela n’empêche pas que, dans le cadre d’une rénovation complète, cette pièce soit repensée en harmonie avec le reste de l’habitat.

En témoigne cette transformation d’une maison d’habitation zurichoise, conçue par l’architecte Ernst Gisel à la fin des années 1980. Le défi de l’architecte d’intérieur Victoria Maria, chargé de la transformation, était de combiner le brutalisme de l’architecture (un style architectural issu du mouvement moderne, qui se distingue notamment par la répétition de certains éléments comme les fenêtres, et par l’absence d’ornements et le caractère brut du béton, NDLR) avec le confort et l’élégance.

Modernisation élégante

Ainsi, les principales caractéristiques “brutalistes” de l’habitation d’origine telles que la délimitation des espaces, le plafond en béton, les niches et les cheminées, le jeu de textures et de matériaux ont été conservées. Les salles de bains et la cuisine, en revanche, ont été repensées.


Ainsi les salles de bains existantes ont-elles fait l’objet d’améliorations. Un contraste avec la veinure prononcée du plafond en béton apparent est obtenu par l’ajout d’une pierre travertin claire d’Italie sur les murs, le sol et les surfaces montantes. La rigueur cubique des éléments de construction délimite la surface, tandis que de grands miroirs l’élargissent. Cette réduction à l’essentiel crée une atmosphère claire et discrète, contrastée par les robinetteries Tara et Meta, de Dornbracht, et particulièrement leur finition Dark Platinum brossé.

Afin de s’adapter à l’évolution des attentes du particulier, la cuisine, pour sa part, délaisse l’ordre industriel et s’ouvre sur la salle de séjour. Le laiton, la pierre de lave verte émaillée et le marbre Emperador (marbre espagnol de tonalité marron foncée avec quelques réflexions d’or, veines brun clair et cristaux blancs, NDLR) confèrent enfin une atmosphère élégante et moderne à cet espace.