La promotion immobilière dynamise l'activité prescription de Kinedo
close
La promotion immobilière dynamise l’activité prescription de Kinedo
Actualités - Actus

La promotion immobilière dynamise l’activité prescription de Kinedo

Incontournable sur le segment de la douche, Kinedo a mis en place, il y a moins de sept ans, une structure entièrement dédiée aux marchés de la prescription. Et avec un certain succès, notamment dans la promotion immobilière… Que pas même la crise sanitaire et économique du covid-19 n’est venue ralentir.

Texte Christian Capitaine

Olivier Bezy, responsable prescription chez Aquaproduction (marques Kinedo et SFA)

« Nous intervenons sur trois marchés de la prescription : la promotion immobilière neuve, la rénovation et l’hôtellerie/résidence de loisirs et de vacances », indique Olivier Bezy, responsable prescription chez Aquaproduction (marques Kinedo et SFA). Pour animer cette structure, mise en place il y a moins de sept ans et qui « se développe bien », ajoute ce dernier, six chargés d’affaires s’activent sur le terrain. Celui-ci étant découpé en six zones distinctes : le Nord-Ouest, le Sud-Ouest, le Nord/Normandie, le Sud-Est, la région lyonnaise et la région parisienne.

Le poids des gammes « chantiers »

C’est sur le segment de la promotion immobilière dans le neuf que Kinedo réalise sa plus grosse activité prescription. La chaîne et ses maillons s’articulent de la manière suivante : les produits Kinedo sont référencés par le promoteur (qui s’engage à les acheter à un prix fixé à l’avance) et sont ensuite commandés chez le distributeur-grossiste. « Les gammes chantiers que nous déployons sur le marché de la promotion immobilière réalisent aujourd’hui 30 % de notre chiffre d’affaires total », illustre Olivier Bezy.


SMART DESIGN DE KINEDO
Cette nouvelle gamme de parois de douche présente un très large choix de configurations (taille jusqu’à 120 cm de large et 2 m de hauteur, 4 types d’ouvertures, 3 configurations, cadré ou sans seuil) et de finitions à l’esthétique raffinée (parois de 6 mm d’épaisseur transparentes ou sérigraphiées) et à la haute qualité ; le tout accompagné d’un montage facile, rapide et possible depuis l’extérieur de la douche. Ainsi séduira-t-elle les clients à la recherche d’une douche design et adaptée à leurs envies comme les installateurs désireux d’offrir des prestations de qualité… tout en optimisant leurs interventions d’installation sur chantier.

Quant à la gamme globale mise à disposition de ces professionnels, elle provient du même catalogue que celui proposé aux particuliers.

« En chantier, nous avons toutefois des collections bien ciblées, nuance le responsable de la prescription chez Aquaproduction, dont les principales caractéristiques demeurent la facilité de la pose, afin de gagner du temps lors de l’installation. »

Quelle stratégie déployer ?

La mission des chargés d’affaires du pôle prescription de l’industriel français ? « Visiter les promoteurs immobiliers afin qu’ils référencent nos produits, répond-il, puis les bureaux d’étude qui ont en charge le dessin des plans. » Il complète : « L’architecte, lui, n’est pas moteur pour choisir, ou non, nos produits. Son rôle est de concevoir l’architecture du bâtiment et de définir l’ergonomie des pièces. En revanche, pour notre activité liée à l’hôtellerie, nous visitons les architectes d’intérieur qui, eux, sont prescripteurs. »


Kinemagic Sérénité (pour remplacement de baignoire par une douche) de Kinedo.

Sur ce deuxième segment du marché de la prescription, la stratégie déployée par Kinedo se résume ainsi : « Notre but est de nous faire connaître auprès des « archis » et des grands groupes hôteliers qui ont des projets, détaille Olivier Bezy. Ensuite, nous travaillons avec des partenaires installateurs qui sont spécialisés sur les marchés de l’hôtellerie. ». Et de préciser : « Dans l’hôtellerie, nous travaillons également avec des indépendants, du 3 ou 5 étoiles. Mais pas dans le luxe. »

Sur le plan des affaires, 2020 restera pour Kinedo une bonne année : « Le marché de la promotion immobilière ne s’est pas arrêté malgré la crise sanitaire. En effet, il a continué à vivre sur les dépôts de construction et les mises en chantier de 2019, observe Olivier Bezy. En revanche, les acteurs du secteur de l’hôtellerie ont été un certain nombre à couper leurs investissements. Nous avons en conséquence subi, sur ces marchés, un ralentissement de notre activité. »