Une douche à l’italienne... très tendance ! - Concept bain
close
Une douche à l’italienne… très tendance !
Actualités - Actus - Decorative - Design - Douche

Une douche à l’italienne… très tendance !

De plain-pied et généralement dépourvue de porte, la plus technique des douches (à l’italienne), étanchéité oblige, se distingue d’abord par son esthétique discrète : un atout pour des intégrations parfaites. Grâce à ses dimensions nombreuses et ses formes modulables, son adaptabilité et sa facilité d’accès sont également plébiscitées par un très large public.

 

FUNDO TOP DE WEDI

Complément idéal des systèmes de douche Wedi Fundo, cette plaque ultra mince, fabriquée d’une seule pièce en « solid surface », vient habiller les receveurs et en assurer l’aspect décoratif. Légère et recoupable, elle s’adapte à tous les espaces. Par ailleurs, elle se pose facilement et rapidement à l’aide d’une colle proposée par le fabricant… Afin de créer un revêtement étanche. Adapté aux gammes Fundo Primo, Piano et Riollito Neo. 4 coloris : blanc, beige, gris et anthracite.

 

Le qualificatif technique de « douche à l’italienne » s’applique aux véritables douches de plain-pied, sans receveur… Et qui affleurent, sans aucune démarcation au niveau du sol. Celui-ci est alors carrelé, comme le reste de la douche en général… Voire l’intégralité de la salle de bains, pour créer des ambiances harmonieuses et personnalisées.

 

JACKOBOARD AQUA CERA PREMIUM DE JACKON INSULATION 

Ce concept de receveur de douche à l’italienne, déjà carrelé, permet de réduire le temps de mise en oeuvre de manière significative. Il offre par ailleurs tous les avantages des receveurs en mousse rigide de polystyrène extrudé (XPS)… Légèreté, étanchéité garantie, pérennité, simplicité et rapidité de mise en oeuvre. Livré avec son carrelage dimensionné aux cotes exactes du receveur, il supprime le risque de casse sur le chantier… Et des découpes fastidieuses. Huit finitions et 31 carrelages sur demande.

 

Si le cuvelage à la feuille de plomb comme autrefois est encore défendu par certains puristes pour la souplesse du matériau qui permet de créer des remontées sur le mur malgré son coût de mise en oeuvre, les solutions synthétiques lui sont désormais préférées, comme les films souples en PVC épais, qui seront ensuite recouverts d’un matériau décoratif.


En mousse dure de polystyrène ou polyéthylène extrudé, les panneaux rigides à carreler offrent également des possibilités de découpage accrues aux spécialistes. Appliqué sur les deux faces, un renfort de fibre de verre assure rigidité et étanchéité à ces solutions d’agencement réputées fiables.

 

FUNDO PERSONO DE WEDI

Dans les systèmes d’écoulement des douches à l’italienne proposés par ce fabricant, les barrettes de finition en inox massif peuvent se personnaliser au logo d’un établissement, par une phrase ou tout autre élément décoratif. Le prescripteur peut aussi choisir entre les deux motifs proposés par la marque, Ice White ou Charcoal Black. La gravure réalisée au laser sur une barrette inox révèle une qualité irréprochable dans le temps.

 

LES PANNEAUX À CARRELER

Les caractéristiques des panneaux à carreler en font une structure de surface idéale pour poser immédiatement le carrelage, sans apprêts : légèreté, haute résistance, étanchéité, isolation thermique, frein à la vapeur d’eau. Proposés dans un bel éventail de formats, les receveurs prêts à carreler peuvent se redimensionner à la scie égoïne : une solution en « kit », très pratique à mettre en oeuvre et qui comprend en général siphon, raccords, grille…

 

CORPS D’AVALOIR DALLFLEX DE DALLMER

Ce spécialiste allemand des systèmes de drainage depuis 1913, présente trois nouveaux receveurs prêts à carreler au sol ou au mur (DallFlex Floor – DallFlex Wall et DallFlex Compact). Fabriqués en mousse EPS hautement résistante à la pression, ils sont compatibles avec le corps d’avaloir DallFlex. A noter : le collier d’étanchéité se clipse au corps d’avaloir, ce qui augure d’une étanchéité parfaite et durable. Le siphon anti-odeurs totalement amovible garantit quant à lui la facilité d’entretien.

 

GUIDER L’ÉCOULEMENT

Pour assurer une évacuation rapide des eaux vers le siphon sous le niveau du sol, il faut prévoir une inclinaison comprise entre 1 et 3 cm par mètre environ et un système de bonde efficace à grand débit. À prendre en compte pour éviter tout risque d’inondation par engorgement. En plus des systèmes d’évacuation linéaires, l’évacuation murale encastrée existe aussi, avec un gain esthétique certain.

 

DOCIA®-XS SFH DE NICOLL

Le premier siphon compact pour douche carrelée de plain-pied avec technologie à clapet et contre-clapet magnétique garantit un haut débit et une absence totale de mauvaises odeurs dans la douche à l’italienne. Lorsque l’eau exerce une pression supérieure à la force des aimants, le clapet magnétique mobile s’ouvre pour permettre l’écoulement. Plus le débit de l’eau augmente, plus le clapet mobile s’ouvre avec un haut débit assuré. Pendant la douche, le clapet reste en suspension, maintenu par la force des aimants. Et, à la fin de la douche, le débit d’eau diminuant, la force magnétique ,fait remonter le clapet vers le contre-clapet, jusqu’à la position fermée.

 

CANIVEAU OU BONDE ?

Les rigoles et caniveaux de sol ont la cote. Mais ce n’est pas seulement pour l’aspect décoratif des cadres inox ou des grilles à carreler. Le caniveau simplifie la pose du carrelage car, contrairement à la bonde centrale qui réclame quatre pentes, seulement deux suffisent a priori ! De plus, la surface de recueillement de l’eau se développe sur de plus grandes longueurs, adaptées aux formats des espaces douche, de plus en plus généreux.

Bonde ou caniveau, le système d’évacuation se choisit avec soin pour éviter toute inondation. En outre, la capacité d’évacuation est une donnée à prendre en compte, surtout si l’on s’équipe d’une douche à hydromassage. A noter : un modèle siphoïde extractible se nettoie plus facilement et les fabricants proposent en la matière des innovations qui se révèlent vraiment pratiques au quotidien.

 

ATTENTION AU CHOIX DU CARRELAGE

Les surfaces antidérapantes s’imposent dans cette zone humide. Le classement « antidérapant » se note de A à C. C’est le carrelage indiqué pour un usage pieds nus en milieu humide, comme la piscine et le bac à douche. Le classement « antiglissant » se note de R9 à R13, et correspond à l’utilisation d’une surface carrelée avec des chaussures. Les classements supérieurs à R11 sont destinés à un usage industriel.

 

ACO SHOWERDRAIN D’ACO

Ce spécialiste des systèmes de drainage de surface et de traitement des eaux usées et de ruissellement a mis en ligne sur son site Internet… Un configurateur pratique pour composer sa douche à l’italienne sur mesure. Celui-ci permet de créer virtuellement la décoration de la salle de bains. Grâce, notamment, à une série de photos, au rendu très réaliste. On peut également affiner la personnalisation de l’espace douche dans les moindres détails avec différents formats… Et simuler la position du caniveau ou du siphon.

 

IMPERMÉABLE AUX INFILTRATIONS

L’utilisation de produits hydrofuges pour le jointoiement entre le sol et le mur s’impose… Afin de ne pas voir les fuites d’eau causer des dégâts dans la maison. Surtout si la douche se situe en étage (et de surcroît en immeuble) ! Rappel : la douche doit être totalement imperméable aux infiltrations. par ailleurs, il est recommandé de faire appel à un professionnel… Afin de garantir sa pose avec une assurance décennale !