Wolfgang Marzin : "ISH, une locomotive économique" - Concept bain
close
Wolfgang Marzin : “ISH, une locomotive économique”
Actualités - Actus

Wolfgang Marzin : “ISH, une locomotive économique”

Alors que la crise du COVID-19 continue de susciter de nombreuses questions en ce qui concerne la tenue des salons à venir, Wolfgang Marzin, le président du conseil d’administration de la Messe Frankfurt, a tenu à expliquer à quel point il est important qu’ISH se tienne en mars 2021. À l’en croire, cet évènement incontournable, pour le marché de la salle de bains notamment, offrira au secteur LA plateforme commerciale dont il a besoin pour se relancer.

Wolfgang Marzin, président du conseil d'administration de la Messe Frankfurt, conceptbain.fr
Wolfgang Marzin, président du conseil d’administration de la Messe Frankfurt

L’annonce du désistement de Grohe pour la prochaine édition d’ISH, qui doit se tenir en mars 2021 à Fancfort, en Allemagne, a résonné comme un coup de tonnerre. Le fabricant allemand, qui évoque des “raisons de sécurité sanitaires” pour expliquer son retrait, comptait jusqu’alors parmi les exposants majeurs de cette grand-mese bisannuelle du marché de la salle de bains. Les autres industriels du secteur se comporteront-ils à l’image de Grohe ? La question, pour l’heure, demeure sans réponse… Aussi Wolfgang Marzin, président du conseil d’administration de la Messe Frankfurt, a-t-il tenu à rappeler qu’ISH, premier évènement d’envergure mondiale depuis le début de la crise du COVID-19, constitue l’occasion idéale pour relancer l’économie du secteur.

Les salons représentent des plateformes commerciales essentielles pour la bonne santé économique du marché, surtout à l’heure actuelle. Or l’industrie, pour pouvoir se relancer dans les meilleures conditions, a un besoin urgent qu’ISH se tienne“, a-t-il ainsi expliqué.


Un potentiel de visiteurs important

Qualifiant sa nature d’optimiste tout en étant réaliste, M. Marzin a précisé partir “du principe que les voyages européens, à tout le moins, seront autorisés en mars 2021 Comme c’est le cas actuellement ; ce qui signifie que les visiteurs en provenance d’Allemagne et d’Europe pourront se rendre à ISH en toute sécurité. Pour les autres, nous développons actuellement des services numériques qui seront disponibles pendant l’événement en cours – sous des formats dits hybrides – et dans le prolongement de la foire. De cette manière, nous augmenterons également la visibilité des exposants.

S’il ne devait compter que sur les seuls visiteurs allemands et européens, le salon, à en croire M. Marzin, pourrait tout de même tabler sur un potentiel de 160 à 170 000 visiteurs. Autre fait important à noter : ISH, lors de la pandémie de SRAS en 2003, avait accueilli 178 000 visiteurs… Soit une baisse de 20 000 visiteurs seulement par rapport à l’édition précédente.

ISH 2019, conceptbain.fr
ISH 2019

Rester positif… et se projeter vers l’avenir

Wolfgang Marzin a d’autre part précisé que la Messe Frankfurt a d’ores et déjà élaboré, en accord avec les autorités concernées, des mesures d’hygiène, médicales et organisationnelles ; basée sur les exigences actuellement applicables, celles-ci prévoient notamment une distanciation de 1,5 mètre. Il est égalment fait état d’une “gestion active des visiteurs”, afin de mieux gérer les flux. Au demeurant, des informations supplémentaires concernant ces mesures seront régulièrement communiquées à l’adresse suivante : www.messefrankfurt.com/hygiene.

De plus, a expliqué M. Marzin, nos salles et halls d’exposition peuvent tous être alimentés à 100 % en air frais. Cela permet de réduire, voire d’éliminer autant que faire se peut la transmission des aérosols ; le volume d’air est renouvelé jusqu’à cinq fois par heure.

Convenant qu’il n’est pas en mesure de prévoir, à ce jour, l’évolution de la crise sanitaire pour les mois à venir, M. Marzin se déclare cependant déterminé à rester positif et à se projeter vers l’avenir. Si toutefois les autorités interdisent les salons ou imposent des conditions déraisonnables pour que ceux-ci se tiennent (ce que, du reste, il ne veut pas, pour l’heure, envisager), la prochaine édition d’ISH n’aura pas lieu avant mars 2023, selon M. Marzin. “Il n’y aura pas de solution alternative avant cette date ; c’est une chose presque acquise, dans la mesure où il n’y a pas de créneau libre à l’automne 2021 sur le parc des expositions de Francfort. Dans ce cas, les frais de location de stand seraient remboursés à 100 %.