Comment choisir son mécanisme de chasse d’eau ? - Concept bain
close
Comment choisir son mécanisme de chasse d’eau ?
Guide - guide d'achat

Comment choisir son mécanisme de chasse d’eau ?

Nécessaire au fonctionnement du WC, le mécanisme de chasse d’eau doit être choisi soigneusement afin de garantir une bonne hygiène ainsi que des économies d’eau.

Située dans le réservoir d’eau, la chasse d’eau permet de libérer de l’eau pour expulser l’eau souillée de la cuvette des WC en la remplaçant par de l’eau propre. Pour son bon fonctionnement, ce système nécessite un mécanisme de chasse d’eau adéquat, qui régule les entrées et sorties d’eau, ainsi qu’un robinet d’alimentation et un flotteur.

Les différents types de mécanismes de chasse d’eau

Pour fonctionner, une chasse d’eau s’actionne selon plusieurs mécanismes différents. D’abord, la chaînette, qui ne convient qu’aux réservoirs muraux, ou la tirette, qui s’actionne en tirant sur la tige. Ce mécanisme se fait de plus en plus rare puisqu’il ne permet pas de réguler la quantité d’eau libérée.

Le bouton simple poussoir, quant à lui, permet de vider la totalité du réservoir en appuyant sur un bouton. Le bouton stop-eau fonctionne sur le même schéma, à la seule différence que la chasse d’eau s’arrête lorsque l’on relâche la pression sur le bouton.

Enfin, le bouton double-poussoir est sans doute le plus économique puisqu’il est composé de deux boutons, permettant ainsi de libérer plus ou moins d’eau en fonction de la quantité à vider. On retrouve généralement un bouton libérant 6 litres d’eau, et un autre libérant 9 litres.

Comment choisir le robinet d’alimentation et le flotteur du WC ?

En plus du mécanisme de chasse d’eau, le réservoir est relié au réseau d’eau du logement via un robinet de WC, qui peut être soit fixé latéralement (entraînant un écoulement bruyant puisque l’eau coule sur la surface), soit en-dessous du réservoir, atténuant ainsi le bruit du remplissage.

Ce robinet d’alimentation est également relié à un dispositif de régulation disposant d’un flotteur, qui peut être à levier (qui actionne la valve pour stopper l’eau), ou bien servovalve. Dans ce cas, le flotteur remonte comme une jauge de réservoir et actionne la valve pour arrêt l’écoulement de l’eau.

Voir aussi :