Revêtement de salle de bain : zoom sur le sol en PVC - Concept bain
close
Revêtement de salle de bain : zoom sur le sol en PVC
Guide - guide d'achat - Revêtements

Revêtement de salle de bain : zoom sur le sol en PVC

Envie d’un peu de changement dans votre salle de bains ? On vous dit tout sur le sol en PVC, ses avantages, ses inconvénients, et comment le poser.

Les avantages du sol en PVC

Le sol en PVC pour la salle de bains a un argument de taille : il ne craint pas l’humidité. Mais pas seulement. A la fois antidérapants et faciles à nettoyer, les sols en PVC offrent en outre un grand nombre de choix en matière de coloris, d’effets de matière et d’imitations (unis, graphique, fleuri ou à motifs), ce qui en fait le revêtement idéal pour la salle de bains.

Il faut malgré tout savoir qu’un sol en PVC n’est pas le revêtement le plus résistant, beaucoup moins qu’un carrelage par exemple. Par ailleurs, il ne faut pas le confondre avec le linoléum, qui est un matériau fabriqué à partir de matières naturelles et inadapté aux pièces humides.

La pose d’un sol en PVC

En ce qui concerne la pose, un sol en PVC offre deux alternatives. En effet, on peut soit opter pour du PVC en rouleau, existant en différentes largeurs et permettant ainsi d’éviter les raccords et donc les risques d’infiltration, soit sous formes de lames ou de dalles. Cette dernière option, en plus d’être très esthétique, est particulièrement agréable au toucher. Les lames ou dalles de PVC peuvent être autoadhésives (à découper au cutter) ou bien se poser par un système de clipsage.

L’entretien d’un sol en PVC

La plupart des sols en PVC bénéficient d’un traitement antisalissures appliqué en usine, ils sont donc très faciles d’entretien à l’aide d’un simple détergent doux. Attention néanmoins à ne pas faire tomber de solvants ou de produits agressifs, qui pourraient faire des tâches et détériorer le revêtement.

Voir aussi :