Revêtement mural de salle de bains : zoom sur le tadelakt - Concept bain
close
Revêtement mural de salle de bains : zoom sur le tadelakt
Guide - guide d'achat - Revêtements

Revêtement mural de salle de bains : zoom sur le tadelakt

Le tadelakt est un matériau particulièrement prisé pour sa formidable résistance à l’humidité, tout comme pour son charme naturel et authentique. Comment l’utiliser ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients pour la salle de bains ? On répond à toutes vos questions sur le tadelakt comme revêtement mural.

Le tadelakt, qu’est ce que c’est ?

Le tadelakt est un terme amazigh provenant du verbe « dalaka » qui signifie masser, frotter, polir, aplanir. Prisé pour son imperméabilité, il s’agit d’un enduit réalisé à l’origine à partir de chaux de Marrakech teintée avec des pigments naturels et polie à l’aide de galets qui recouvre traditionnellement les bassins, hammams ou salles de bains marocaines. Le tadelakt que l’on utilise aujourd’hui est généralement composé d’un mélange de chaux et de poudre de marbre. S’il n’a évidemment pas perdu de ses propriétés de résistance à l’eau, il est principalement apprécié pour son aspect esthétique et pour les nombreuses possibilités de décoration qu’il permet.


Avantages et inconvénients du tadelakt pour les murs de salle de bains

Durable et parfaitement hygiénique car antibactérien naturel, à l’instar du béton, le tadelakt présente également l’avantage d’être totalement écologique car 100% naturel. Sa grande résistance à l’humidité en fait en outre un revêtement mural idéal pour les salles de bains, comme pour les hammams. Côté esthétique, le tadelakt offre un large choix de nuances et de finitions, qui permettent de personnaliser au maximum la décoration de salle de bains.

Au niveau des inconvénients, il faut savoir que le tadelakt est un matériau assez cher, ce qui pousse la plupart des gens à l’utiliser pour des petites surfaces seulement. D’autant que sa pose n’est pas simple et doit respecter un certain nombre d’étapes.

Installation et entretien d’un revêtement en tadelakt

Avant de poser un revêtement en tadelakt, il est nécessaire de bien nettoyer le support d’accueil, qui ne doit présenter aucune aspérité ni fissure. On enduit ensuite une sous-couche pour que le matériau puisse adhérer que l’on humidifie, avant de déposer le tadelakt à l’aide d’une spatule ou d’une taloche, si possible en arc de cercle. Lissez, laissez sécher et posez une deuxième couche, plus épaisse que la première. Une fois sèche, la deuxième couche doit être polie avec une taloche, ce qui lui donnera son aspect lisse et brillant. Enfin, le revêtement doit être traité à l’aide d’une couche de cire pour l’imperméabiliser et le solidifier. Vous l’aurez compris, la pose d’un revêtement en tadelakt n’est pas simple et le recours à un professionnel est fortement conseillé, surtout si l’on n’a pas l’habitude des travaux.

En termes d’entretien, le tadelakt est plutôt facile à laver puisqu’un simple nettoyage à l’eau savonneuse suffit. On évitera néanmoins les produits détergents et les poudres à récurer, qui peuvent abîmer le revêtement en cas d’utilisation intensive.

Voir aussi :